JEAN-LOUIS ESPILIT

Jean-Louis est né en 1943 à Ginestas.
Il vit entre Paris et Guerchy.
Les peintures de Jean-Louis ESPILIT, obstinément, privilégient le papier. Papier artisanal du Nepal ou du Bhoutan, il fait partie intégrante des œuvres, au même titre que l’univers des formes et des couleurs, avec lequel il dialogue à travers ses accidents et ses irrégularités. L’art du peintre, loin de vouloir neutraliser le travail de l’artisan, l’accueil en son sein.
Marouflant ses feuilles sur la toile, les superposants, les faisant se chevaucher ou les pliants comme autant d’origami abstraits, Jean-Louis remplace la traditionnelle profondeur illusionniste par un espace tridimensionnel qui mène le tableau au bord du bas relief.

Les techniques de la gouache, de l’encre, du fusain et du crayon, une palette de couleurs fondée sur des teintes à connotations végétales ou minérales et jouant sur des dégradés et des ponctuations contrastées.
Pliés, cornés, lacérés, entremêlés, les papiers de Jean-Louis Espilit mettent nos sens en émoi.

On ne sait plus s’il faut toucher, ou voir quand déjà ses œuvres partitions nous invitent à entendre.
Tracés exquis, ces papiers révèlent l’art patient et sûr de Jean-Louis Espilit.